Un vrai selfie

Saison 1 — Huit jeunes de partout au pays qui vivent avec des troubles psychologiques confient quotidiennement leurs angoisses et leurs espoirs à leur propre caméra. Et chaque semaine, ils participent à une psychothérapie de groupe dirigée par une psychologue.

Épisodes

Bande-annonce

Un vrai selfie

• S01 | 30 sec
Huit jeunes de partout au pays qui vivent avec des troubles psychologiques confient quotidiennement leurs angoisses et leurs espoirs à leur propre caméra. Et chaque semaine, ils participent à une psychothérapie de groupe dirigée par une psychologue.

Les rencontres

Léa Clermont-Dion et Catherine

3 min

Participants

Dre Marie-Anne Sergerie
Dre Marie-Anne Sergerie
Psychologue
Dre Marie-Anne Sergerie est psychologue en bureau privé et directrice de la Clinique Laval. Elle s’intéresse aux aspects sociaux d’Internet et des technologies depuis une vingtaine d’années. Dre Sergerie travaille également auprès d’une clientèle variée présentant des difficultés liées à l’anxiété, à la dépression, aux troubles alimentaires, au stress post-traumatique ainsi qu’aux problèmes de confiance en soi. Elle dirige les séances de thérapie de groupe des participants d’Un vrai selfie.
Noémie
Noémie
18 ans, Gatineau
Féministe, environnementaliste et militante, Noémie est une perfectionniste. Elle a beaucoup de peurs : peur du jugement, de la fin du monde, de rater sa vie, de mourir jeune. Elle veut toujours être parfaite, être meilleure, ce qui lui cause beaucoup d’anxiété. En participant à Un vrai selfie, Noémie aimerait montrer le vrai visage des gens qui recherchent toujours la perfection. Retirer son masque, montrer qui elle est réellement et apprendre à s’aimer.
Kevin
Kevin
27 ans, Joliette
Kevin a toujours évolué dans un environnement difficile. Accoutumé au cannabis depuis son enfance, il essaie régulièrement de se défaire de cette dépendance. Quand il tente d’arrêter de consommer, les excès de rage et les crises d’angoisse font partie de son quotidien. Il aimerait être en mesure de trouver un emploi et surtout, de le garder! Il voit en Un vrai selfie une occasion de trouver la motivation pour s’améliorer et apprendre à contrôler ses dépendances.
Jérémie
Jérémie
25 ans, Saint-Alphonse-Rodriguez
Les TOC, l’hypocondrie, les troubles anxieux et la phobie d’impulsion amènent Jérémie à s’inquiéter pour tout. Il ne peut s’arrêter de ruminer. Il a peur de tomber malade, de perdre le contrôle, de ne pas réussir à entrer en relation avec les autres. Il a l’impression que personne ne le comprend. Ses pensées l’angoissent beaucoup et l’empêchent souvent de dormir. Pour lui, Un vrai selfie est l’occasion de rencontrer de nouvelles personnes et de parler de la maladie mentale, pour ainsi aider à la démystifier. Il veut s’aider, mais aussi aider les autres.
Miguel
Miguel
18 ans, Île-Perrot
Après une blessure et des événements personnels difficiles, Miguel passe de jeune sportif hyper sociable à quelqu’un de renfermé, solitaire et anxieux. Ses crises de panique et son agoraphobie engendrent beaucoup d’inconfort physique et l’amènent à perdre énormément de temps sur les jeux et les réseaux sociaux. En participant à Un vrai selfie, Miguel espère briser son isolement et travailler sur lui-même. Il souhaite montrer concrètement la réalité des jeunes adultes qui vivent avec de l’anxiété. En parler, pour faire avancer les choses!
Camille
Camille
19 ans, Saint-Basile-le-Grand
Vivant avec de l’anxiété sociale et de l’anxiété de performance, Camille a de la difficulté à entreprendre de nouveaux projets. Quand ses émotions prennent le dessus, elle se referme sur elle-même et se sent démunie. Elle s’attache beaucoup trop aux gens et en ressort souvent blessée. Elle aimerait retrouver celle qu’elle était avant sa période dépressive : son côté sociable, actif et positif. Un vrai selfie est l’occasion pour Camille de rencontrer d’autres personnes qui vivent la même situation qu’elle et de trouver des outils pour gérer ses difficultés.
Mohamed
Mohamed
24 ans, London
Mohamed est déraciné. Après avoir vécu un peu partout dans le monde, il ne se sent chez lui nulle part. Il est pessimiste et méfiant envers les autres, ce qui l’amène à vivre énormément de solitude. Il ressent le besoin de communiquer et de se dévoiler. Pour Mohamed, la dépression est un gouffre duquel il ne sait pas comment sortir. Un vrai selfie est pour lui la lumière au bout du tunnel, une façon de trouver de l’aide et de créer des liens avec d’autres personnes qui comprennent ses difficultés et qui lui fourniront du soutien.
Skander
Skander
26 ans, Moncton
À cause de son anxiété sociale, Skander a beaucoup de difficulté à se motiver. Il trouve difficile de rencontrer de nouvelles personnes, d’aller travailler, de voir ses amis ou de faire des activités. Il procrastine et passe beaucoup de temps au lit. Il se fait régulièrement des scénarios dans sa tête; il pense que les gens le jugent et il stresse avec tout. Skander a décidé de participer à Un vrai selfie pour sortir de sa zone de confort. Il souhaite que son expérience l’aide à cheminer vers un état plus positif.
Catherine
Catherine
18 ans, Dieppe
Il y a un an, après avoir vécu beaucoup de pression en lien avec son apparence pendant sa carrière de ballerine, Catherine a été hospitalisée pour anorexie. Depuis, elle va mieux, mais sa relation avec la nourriture lui pose encore plusieurs défis. Abandonner sa carrière en danse et assumer ses problèmes de santé ont entraîné beaucoup d’anxiété et un état dépressif. Elle doit maintenant s’adapter à sa nouvelle réalité. Elle voit en Un vrai selfie l’occasion de travailler sur elle-même et de briser les stéréotypes entourant les personnes qui vivent avec des troubles alimentaires.
Documentaires – Société amitiéCanadaéducationexpérience de vierelations humainesrencontres

Infos

  • Année de production :2018
  • Pays d’origine :Canada
  • Nombre d’épisodes prévus :10

Également disponible sur : 

Liens

  • Association québécoise de prévention du suicide
  • Ligne québécoise de prévention du suicide : 1 866-APPELLE (1 866 277-3553)
  • Association canadienne des troubles anxieux
  • Association canadienne pour la santé mentale
  • Campagne Parler du suicide sauve des vies
  • Ordre des psychologues du Québec

Partenaire(s) financier(s)

Publicité

Titres similaires

Immigrants de souche

• S01

Tenir salon

• S02